YESYESYES
Communiqué de presse | 8 mai 2019
Un signe positif pour la jeunesse !
Session des 7 et 8 mai 2019

Le Grand Conseil a traité un nombre important de sujets lors de sa session des 7 et 8 mai 2019. Le soutien du Grand Conseil à l’initiative populaire pour le droit de vote à 16 ans sur demande réjouit tout particulièrement le Parti Socialiste Neuchâtelois (PSN).

Membre du comité d’initiative pour le droit de vote à 16 ans sur demande, le PSN a largement soutenu le projet en plénum, soulignant la cohérence d’octroyer ce droit civique à des jeunes déjà soumis à de nombreux autres droits et obligations. De plus, les manifestations massives pour le climat prouvent que les jeunes sont prêts à prendre leurs responsabilités pour l’avenir de notre société, en glissant un bulletin dans l’urne. Le PSN s’investira avec énergie dans la campagne pour convaincre la population.

Initiateur de la résolution interpartis sur la grève féministe « Mobilisons-nous toutes et tous pour le 14 juin », le PSN se félicite de son acceptation quasi unanime. La députée Martine Docourt l’a défendue pour le groupe : « nous devons faire le constat que les inégalités perdurent et que l’égalité n’est pas atteinte dans notre pays ». Adressée à la population, cette résolution se veut large. Martine Docourt l’a d’ailleurs souligné : « Les actions seront aussi diverses que les revendications. C’est dans ce sens, pour plus d’égalité, que le groupe socialiste soutiendra cet appel à la mobilisation pour le 14 juin et vous invite à en faire de même ! ».

Le groupe socialiste a de plus déposé une recommandation pour l’application du principe de précaution à la 5G, en commun avec les groupes PVS et Vert’libéraux-PDC. Le président du groupe socialiste Baptiste Hurni a relevé que « sans être opposés sur le principe aux évolutions technologiques, nous nous devons d’avoir tous les éléments en notre possession pour juger si la technologie 5G présente un risque pour la santé ». La recommandation a été acceptée par 58 voix contre 44.

Les dégâts sur la santé et l’environnement du bruit occasionnés par la circulation routière sont préoccupants. Dans ce cadre, le PSN a soutenu le rapport sur l’assainissement du bruit routier. Il salue en particulier la volonté du Grand Conseil que toutes les mesures soient étudiées pour réduire le bruit, y compris l’adaptation des limitations de vitesse. Il a soutenu un amendement allant dans ce sens.

Un signe positif pour la jeunesse !

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.