NOYES
Communiqué de presse | 27 juin 2020
Grâce au PSN, le PSS montre l’exemple et ne rémunérera plus la récolte de signatures!

Suite à une résolution déposée par le Parti socialiste neuchâtelois, le Parti socialiste suisse ainsi que toutes ses sections cantonales et locales s’engagent à renoncer à toute récolte de signatures prévoyant une rémunération. La démocratie ne s’achète pas !

Après avoir dénoncé à plusieurs reprises les méthodes frauduleuses de récolte de signatures, le Parti socialiste neuchâtelois continue son combat pour garantir la fiabilité des processus démocratiques populaires. Estimant que la rémunération des récoltes de signatures est en partie responsable du recours à des méthodes douteuses pour l’obtention de signatures, il a enjoint le Parti socialiste suisse et ses sections cantonales et locales à se montrer exemplaires en s’opposant à cette pratique et en soutenant une interdiction fédérale des contrats prévoyant une rémunération spécifique pour les récoltes de signatures.

Le PSN se réjouit qu’une large majorité des délégué·e·s présent·e·s lors de l’Assemblée du PS Suisse tenue aujourd’hui ait préféré sa proposition à la contre-proposition du comité directeur. Ainsi, à la différence de la position du CD, c’est une ligne ferme qu’a choisie l’AD : les récoltes de paraphes payées à la signature mais aussi à l’heure seront interdites au PSS et ce dernier s’engagera pour que cette interdiction figure dans la loi fédérale.

Notre parti, dont les nombreuses et nombreux militant·e·s font la force, continuera de s’impliquer corps et âmes dans les rues afin de convaincre les citoyen·ne·s de soutenir ses initiatives et référendums, et ceci de manière loyale. Le PSN continuera quant à lui son combat contre ces pratiques qui continuent d’être utilisées aujourd’hui encore.

 Grâce au PSN, le PSS montre l’exemple et ne rémunérera plus la récolte de signatures!

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.