YESYES
Communiqué de presse | 15 mai 2019
Une position passéiste et technocrate
Avis du Conseil d’Etat sur le projet de parité au Grand Conseil

Le Parti socialiste neuchâtelois (PSN) a pris connaissance avec surprise et déception de la position du Conseil d’Etat sur sa proposition, validée par la commission législative du Grand Conseil, de proposer au peuple un Grand Conseil paritaire pour une durée limitée. 

Cela fait trop longtemps que les femmes sont sous-représentées à tous les niveaux politiques, communal, cantonal et fédéral. La représentation féminine évolue, mais un plafond de verre demeure. Il est inacceptable que la moitié de la population reste systématiquement sous-représentée.  Face aux échecs des mesures incitatives pour atteindre l’égalité, le PSN a proposé un postulat au Grand Conseil permettant d’élire un législatif parfaitement paritaire, pour une durée de 3 législatures, cela afin de lancer une dynamique positive de juste représentation. Le Grand Conseil a non seulement accepté le postulat, mais a de plus validé par la commission législative la proposition de modification de la Constitution.

L’avis du Conseil d’Etat arrive dans ce contexte à l’encontre de tout progressisme et refuse à nouveau une proposition tournée vers l’avenir. En cette année féministe, la population attend de ses autorités plus qu’une « [sensibilité] à une représentation équitable des sexes ». Il attend des engagements, des propositions concrètes et des solutions. Sous couvert d’arguments technocratiques, non seulement le Conseil d’Etat rejette la proposition socialiste, mais il ne propose aucune piste de solution pour enfin permettre une juste représentation de la population neuchâteloise. 


Après son refus de la motion sur l’urgence climatique, le Conseil d’Etat s’enferme derrière des arguments de forme et de procédure au détriment des enjeux sociétaux qui se présentent. 

Quant à la critique sur un potentiel conflit d’intérêt d’un député socialiste, le PSN tient à souligner que le postulat accepté au Grand Conseil était destiné au Conseil d’Etat. C’est en l’absence de réponse au postulat de la part du Chef de Département sur cette question que le groupe socialiste a proposé un projet rédigé.

Continuant à donner une place prioritaire à l’égalité entre femmes et hommes dans notre société et en particulier dans le monde politique, le PSN tiendra un Congrès samedi 18 mai proposant 6 mesures concrètes pour atteindre l’égalité, dans le cadre de la préparation de la grève des femmes du 14 juin prochain. Une des mesures proposées aux militant-e-s est un soutien au projet du groupe socialiste pour la parité au Grand Conseil.


Rapport des commissions : www.ne.ch/autorites/GC/objets/Documents/Rapports/2019/19604_com.pdf

Avis du Conseil d’Etat : https://www.ne.ch/autorites/GC/objets/Documents/Rapports/2019/19604_AvisCE.pdf



 


 


 

Une position passéiste et technocrate

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.