YESNO
Communiqué de presse | 10 février 2018
Ayons l’audace de réussir !
CONGRES DU PSN

Le Parti socialiste neuchâtelois ne croit pas à l’austérité. Il n’y croyait pas lors de son Congrès de novembre 2016 et n’y croit pas davantage aujourd’hui. Le PSN préfère l’audace d’un plan de relance qui offre une alternative ou plutôt des alternatives. Alternatives à une démission programmée de l’État face aux plus fragilisés, à la sinistrose ambiante bien sûr, mais aussi, sans dénigrer le travail accompli, à ce qui a été tenté depuis près de 40 ans. Le PSN en est convaincu et, réuni en Congrès aux Geneveys-sur-Coffrane, il l’a affirmé à l’unanimité : l’audace d’investissements d’envergure et le sérieux d’un équilibre budgétaire construit à moyen terme auront raison du mal neuchâtelois. Le canton, l’agglomération neuchâteloise, a besoin de mouvement, de se sentir vivre, de s’affirmer.

Sur proposition de la présidence du parti, le Congrès a ainsi soutenu une résolution (jointe) qui demande que pour chaque franc économisé de manière pérenne sur le fonctionnement de l’État, un franc au moins soit investi dans un programme ambitieux de relance. La culture, comprise pour ce qu’elle est et dans sa pluralité et son rôle fédérateur, et la mobilité doivent en être les deux axes principaux, les deux leviers sur lesquels la relance du canton se construira. Deux axes qui ne remettent aucunement en cause les valeurs et les engagements socialistes, comme la présidente du PSN Florence Nater l’a souligné. La résolution n’a pas pour vocation de remplacer le programme du parti, programme qui demande que le frein aux dépenses soit revu, que la formation obligatoire soit préservée, que l’État assume son rôle auprès des plus fragilisés, que la transition énergétique soit au cœur du développement et plus encore. La résolution complète ce programme, le fait entrer en cohérence avec la réalité à laquelle fait face le canton. Elle n’en est pas moins un signal adressé aux élus et aux membres du parti, mais plus encore à toutes et tous les Neuchâtelois et à leurs représentants. Osons et soyons fiers d’être Neuchâtelois. ·

Florence Nater, présidente du PSN (photo Christian Galley)

Ayons l’audace de réussir !

NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic et d’affiner les contenus mis à votre disposition sur nos supports numériques.